Une très longue histoire qui s’étend sur trois siècles
C’est en 1894 que Paolo Marzari, photographe amateur et père de la carte postale italienne, fonde à Schio (Vicence) une petite société familiale à laquelle il donne son nom. Chez “Marzari”, on fabrique des cartes postales et l’entreprise, bien organisée et gérée avec passion professionnelle par son créateur, entame une période d’essor constant qui durera jusqu’en 1955, date à laquelle une industrialisation plus marquée mènera à l’agrandissement de l’usine et permettra à la société de se lancer dans la production de cartes de visite, faire-part, brochures touristiques, calendriers et véritables ouvrages photographiques.
En 1975, la société Marzari a atteint un tel développement (120 millions de cartes postales et 1,5 million de livres touristiques!) qu’il devient urgent d’en modifier l’organisation et de créer deux réseaux commerciaux : Compagnia Fotocelere et Kina Italia. L’année 1978 voit la naissance d’une antenne à New York. L’édition de guides touristiques prend de plus en plus d’importance, tant en Italie qu’à l’étranger.
L’essor se poursuit dans les années 90, qui se caractérisent par des accords européens et des prises de participation dans des sociétés implantées en Italie, Autriche, Allemagne et France. En 1994, on fête le centième anniversaire de la société et Kina Italia absorbe Marzari.
2003 voit l’entrée en scène d’Eurografica Spa (www.eurografica.it) qui englobe l’entreprise et la marque Kina Italia pour en consolider la croissance et le développement moyennant le développement de nouveaux articles (papier cadeau, cartes de vœux, shopping bag, etc.) qui voient le jour en 2004 et viennent s’ajouter à la traditionnelle gamme de produits touristiques avec lesquels ils partagent un haut niveau qualitatif et de service.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là...